Il est certain qu’un ou deux jours ne suffisent pas pour découvrir Budapest entièrement. Par contre, si tu ne restes qu’un ou deux jours, tu peux quand même voir les principales attractions, sortir dans les boîtes locales ou, si tu as de la chance, trouver les trésors cachés de cette ville magnifique.

Voyons ce que Budapest a à offrir pour ceux qui n’ont pas de temps à perdre et veulent en profiter leur visite courte !

Bien qu’en occupant un territoire de 500 km carrés et ayant une population de 1.7 millions d’habitants, la majorité des principales attractions à visiter se trouvent au centre-ville et elles sont toutes aisément accessible.

Si tu ne passes qu’un seul jour à Budapest, il vaut mieux commencer le tour à Deák Ferenc Tér. Ayant pris quelques photos des bâtiments impressionnants, tu peux continuer le tour sur Deák Ferenc utca, aussi connue sous le nom de Fashion Street où tu peux faire des achats et qui te mène directement à la rivière Danube et la Promenade Danube où s’assemblaient les mondains au début du XXème siècle.

Après avoir joui du panorama qu’offre la rive, tu peux traverser le Danube sur Le Pont des Chaînes (Lánchíd) qui te mène directement au Funiculaire de Budapest (Budavari Sikló) qui t’offre la possibilité la plus simple pour grimper à la colline en te donnant une vue imprenable.

A l’intérieur du Château de Buda (Budai Vár) tu trouveras la fontaine de Matthias, quelques statues du Turul, l’oiseau mythologique des Magyars ainsi que des statues des lions de la cour, la bibliothèque de Széchényi, la Galerie Nationale Hongroise et le Musée Historique de Budapest. L’Eglise Matthias (Mátyás-templom) est un must, ainsi que le Bastion des Pêcheurs (Halászbástya) qui se trouvent juste à côté du château. L’église a une façade blanche impressionnante et un toit coloré et très richement orné. Le bastion, qui se trouve sur le point le plus élevé de Buda, offre un panorama sur la ville entière.

.

Ensuite, traversant le Pont des Chaîns tu peux retourner sur le côté Pest et aller vers le nord pour arriver au Parlement. Si tu n’as pas envie d’un tour guidé pour visiter le bâtiment, fais-toi plaisir en allant le Musée de Chocolat Szamos sur Kossuth tér, ou les visiteurs peuvent voir la maquette en pâte d’amande du Parlement.

Si tu es passionné d’histoire, promène-toi sur la Place de la Liberté (Szabadság tér) où tu peux voir la statue de Ronald Reagan ainsi que le mémorial soviétique. Traversant les rue tranquilles dans le district financier, tu atteins la Basilique Saint-Étienne (Szent István Bazilika) qui a été nommé après le premier roi de la Hongrie. Le dôme de la basilique offre un panorama inoubliable de la ville animée d’en bas. La coupole est accessible par un escalier de 364 marches ou par des ascenseurs.

. 

Derrière la basilique, tu trouveras une avenue pleine de magasins de luxe, qui s’appelle l’Avenue Andrássy (Andrássy út), alias les Champs Elysées hongrois. Si tes pieds ont commencé à gonfler, tu peux prendre le métro nr 1 (la première ligne de métro construite en Europe continentale) qui te mène au Place des Héros (Hősök tere) et le Bois de la Ville (Városliget). Le métro te ramène à Deák Ferenc Tér, mais si tu descends un peu plus tard, tu peux admirer l’Opéra et les théâtres aux alentours. Dans les années dernières, il est apparu la Cour Gozsdu (Gozsdu Udvar) et Király utca, qui t’offrent des restos et des boites très branchés.

. 

Les églises ne sont pas la tasse de thé de tout le monde, mais tu ne peux pas rater la Synagogue de Dohány utca, qui est la synagogue la plus grande de l’Europe et la deuxième plus grande du monde. Les rues historiques du quartier juif d’à côté sont pleines de cafés, bar et ruin bars, par exemple Szimpla Bar qui est un grand favori des touristes et des locaux aussi. A part les fêtes infinies, on organise un marché de fermier chaque dimanche matin.

 

En ce qui concerne les marchés de fermier, Budapest a pas mal d’halles de marché qui ont été construites au XIXème siècle. La plus grande et la plus connue d’elles est celle à Fővám tér. Si tu as envie de goûter quelques spécialités hongroises ou tu veux tout simplement acheter quelques ingrédients, c’est le meilleur endroit pour visiter. Tu peux prendre le tram à l’arrêt Astoria sur Károly Körút. A deux pas de Fővám tér, se trouve un café gay friendly nommé Why Not ? dont les fenêtres donnent sur le Danube. Si tu n’as rien trouvé au marché qui te plaise, tu peux essayer quelques spécialités hongroises dans le Why Not ? Bistro d’à côté.

 

 

Si tu veux passer du temps dans un environnement plus vert il ne faut pas rater l’Ile Marguerite (Margit-sziget). Quelle que soit la saison où tu visites, la flore riche de l’île t’impressionnera. A part la fontaine musicale, les ruines médiévales, et un mini zoo, l’Ile Marguerite également dispose d’une piste d’athlétisme.

Si tu as beaucoup de temps, tu peux visiter ces endroits plusieurs fois. Par exemple, une fois pris quelques photos au Place des Héros, tu peux te promener au Bois de la Ville ou te ressourcer dans les Bains Thermaux Széchenyi. Nous t’assurons que tu ne vas pas regretter, surtout en hiver ! En plus, le Bois de la Ville est plein d’endroits qui passionnera les amateurs d’architecture, tels que le Château de Vajdahunyad (Vajdahunyad vára), construit en 1896, pour célébrer le millenium de la conquête de ce territoire par les Magyars.  Si tu te passionne pour les arts, passe quelques temps a la Gallérie Nationale à l’intérieur du Château de Buda, ou l’exposition permanente présent l’histoire concise des beaux-arts hongrois depuis les Moyens Ages jusqu’à XXème siècle.